Une sacrée paire d'ovaires

Les podcasts féministes sont en plein essor avec la création du nouveau média qu’est le podcast. Depuis quelques années, la voix des femmes se fait de plus en plus entendre : que ce soit à l’Assemblée nationale, dans la rue, les médias… Avec l’essor des podcasts, les femmes prennent le micro pour parler de ce qu’elles vivent réellement au quotidien, dans leur parcours professionnel mais aussi personnel, et des problèmes auxquels elles doivent encore faire face, malgré tout, en 2020.

Quel bonheur d’entendre la  voix des femmes dans des entretiens tout aussi inspirants qu’intimes pour parler en leur nom de ce qui les concerne. On découvre des femmes qui étaient restées dans l’ombre alors qu’elles avaient tant apporté dans leur domaine. J’ai sélectionné dix podcasts parmi ceux que j’écoute régulièrement.

La Poudre

podcasts féministes, La Poudre

« La Poudre » est le podcast féministe le plus intime dans lequel Lauren Bastide donne la parole sans limite à des femmes inspirantes, engagées et issues de milieux divers. Qu’elles soient femmes politiques, artistes, activistes, écrivaines, toutes se livrent sans tabou, dans l’intimité d’une chambre d’hôtel, sur leur rapport à la féminité, à leur corps, au féminisme mais aussi sur leur place dans la société, leurs combats, tout en retraçant leur parcours et les difficultés rencontrées. Les invitées y parlent librement et les entretiens durent environ une heure. Ne faites pas l’impasse sur le générique car c’est un petit bijou.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Pénélope Bagieu (épisode 7)
  • Mazarine Pingeot (épisode 64)
  • L’IVG et la loi (épisode 59)
  • Les documentaires sur les sorcières et la Marche des femmes

Une sacrée paire d’ovaires

Une sacrée paire d'ovaires

Dans les podcasts féministes, celui-ci donne le ton par son titre mais surtout par son générique puissant avec la parole des femmes qui s’y font entendre !

Dans ce podcast, Marie Bongars nous dresse le portrait de femmes qui ont, par leur parcours, combattu pour faire entendre leur voix et milité pour plus d’égalité. Des femmes plus courageuses les unes que les autres qui ont su se battre pour leurs idéaux afin de devenir les femmes qu’elles voulaient être.

Les épisodes sont courts (entre 10 et 20 minutes). En ce qui concerne les portraits, ils sont magnifiquement bien narrés et ponctués d’archives audio. Ce podcast est le résultat d’un très beau travail documenté qui met en lumière des femmes connues et d’autres restées dans l’ombre (la faute à qui ?) jusqu’à aujourd’hui.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Anna  Coleman Ladd, la réparatrice des gueules cassées
  • Louise Weiss, à l’origine de l’Europe
  • Françoise Héritier, l’anthropologue féministe
  • Septima Clark, la résistance noire non violente

Vénus s’épilait-elle la chatte ?

Vénus s'épilait-elle la chatte ?

Comment ne pas avoir envie d’écouter ce podcast avec un tel titre ? Et quel titre ! Il résume parfaitement l’objectif de ce podcast dans lequel Julie Beauzac décrypte l’histoire de l’art occidental à travers un prisme féminin. Il redonne la place légitime des femmes dans l’art, longtemps ignorées au profit des hommes dans le but d’instaurer leur domination.

Les épisodes sont extrêmement bien documentés, dynamiques et ponctués d’interventions d’un spécialiste sur le sujet abordé. Les sujets sont pointus mais la créatrice réussit à les vulgariser avec beaucoup de talent.

Le podcast compte trois épisodes à ce jour : deux sur Frida Kahlo et un sur les autoportraits féminins. Je vous les recommande vivement ! Pour ma part, j’ai hâte de découvrir les suivants. Longue vie à ce tout jeune podcast !

Michèle

podcasts féministes, Michèle

« Michèle » est un podcast dans lequel Marie Petitcuénot donne la parole à des femmes libres qui ont bravé tous les obstacles élevés sur leur chemin pour arriver là où elles voulaient être. Que ce soit en politique, dans le sport, le monde culturel, toutes ont été freinées dans leur parcours parce qu’elles étaient des femmes. Ces femmes incarnent le courage, la ténacité et sont de véritables modèles pour toutes les femmes que nous sommes et les plus jeunes. Les invitées répondent toutes aux mêmes questions et cela permet d’avoir différentes visions des parcours et des difficultés qui les jalonnent. De la sororité et des exemples de combativité au menu de chaque épisode !

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Cécile Duflot (saison 1, épisode 2)
  • Édith Cresson (saison 1, épisode 11)
  • Amélie Nothomb (saison 1, épisode 29)

Un podcast à soi

Un podcast à soi, podcasts féministes

Dans ce podcast créé par Arte Radio et animé par Charlotte Bienaimé, on traite de féminisme, d’égalité des sexes, des questions de genre… Pendant une heure, chaque épisode décrypte un sujet qui touche les femmes avec des témoignages intimes et des regards d’experts. On donne la parole à celles et ceux qu’on entend peu pour parler de problèmes profonds que vivent quotidiennement les femmes en France et à l’étranger. On y traite de la maternité, du sexisme, de l’âge, de l’horloge biologique, du handicap. Ce sont de véritables documentaires audio dans lesquels on expose des problèmes et laisse émerger des questions. « Un podcast à soi » nous confronte à des problèmes intimes et nous invite à réfléchir.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Le pouvoir des mères (épisode 23)
  • L’horloge biologique, on t’a pas sonnée (épisode 17)
  • Papa où t’es ? (épisode 4)
  • Sexisme ordinaire en milieu tempéré (épisode 1)

Pionnières

podcasts féministes, pionnières

Dans un autre registre de podcasts féministes, « Pionnières » dresse le portrait de femmes artistes qui ont façonné dans l’ombre ou la lumière le monde de la musique. Clémentine Spiler propose des portraits courts de ces femmes qui méritent d’être reconnues pour ce qu’elles ont apporté à la musique.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Doris Norton, l’Italienne qui a fait chanter l’Apple II
  • Marian Anderson, la cantatrice noire qui a inspiré Martin Luther King
  • Les reggaetoneras en tête de la révolte portoricaine
  • Sonita, une rappeuse afghane contre les mariages forcés

Mamie dans les orties

Mamie dans les orties

On connait toutes et tous l’expression « Faut pas pousser mamie dans les orties ». Mais connaissez-vous le podcast « Mamie dans les orties » ? Vous devriez, car chaque épisode est une belle leçon de vie.

On a l’impression d’être au coin du feu qui crépite, avec une tasse de café qu’on entend se remplir et d’écouter notre mamie. Ce podcast nous ramène aux racines du féminisme. On y découvre des portraits de nos aînées qui ont traversé bien des épreuves à une époque où on ne parlait pas encore des droits des femmes. L’avortement n’existait pas, ou clandestinement, et les libertés étaient très restreintes. Ce sont elles qui ont vu leur vie grandement changer avec le droit de vote, le droit d’avoir un chéquier ou d’avorter. Ces récits sont là pour nous rappeler que derrière les droits des femmes que nous défendons aujourd’hui, il y a nos aînées qui ont bataillé pour vivre dignement en temps de guerre, ou avec les contraintes d’une société machiste, dans laquelle leur parole était inaudible.

Ces mamies qui prennent aujourd’hui la parole au micro de Marion de Boüard et Héloïse Pierre se replongent dans leurs souvenirs d’enfance et de leurs premiers pas dans leur vie de femme. Elles partagent avec nous leurs combats, leurs blessures et leurs regrets. On a tout à apprendre de ces femmes. Aujourd’hui, nous n’en serions pas là sans elles. Il y a eu beaucoup de chemin parcouru et nous sommes les héritières de ces luttes pour les droits des femmes. Alors faut pas pousser mamie dans les orties messieurs !

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Mado, une vie de débrouille (saison 1, épidode 1)
  • Jeanine, apprendre la vie (saison 1, épisode 3)
  • Roselyne, l’oiseau libre (saison 1, épisode 7)

Premières dames

Premières dames

Non, vous n’entendrez pas Brigitte Macron dans ce podcast même si c’est une première dame qui sort des sentiers battus. Les premières dames à l’honneur dans ce podcast ont été des pionnières dans leur domaine, les premières dames dans un univers où les hommes sont plus facilement mis en avant et où le talent des femmes n’est pas reconnu à sa juste valeur. C’est la raison pour laquelle, à travers ces entretiens, Anabelle Rouleau, aux manettes de ce podcast, leur redonne leur légitimité et la place de première dame qui leur revient de droit.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Princesse Aniès, passe passe le mic (épisode 9)
  • Olympe Versini, les pieds dans le plat (épisode 10)
  • Jacqueline Feldman, mémoire de révolution (épisode 11)

Yesss

On dit Yeesss au plus girl power et warrior des podcasts féministes ! Le plus décomplexé de tous pour parler mais surtout s’élever contre le sexisme dont les femmes sont victimes du matin au soir, dans la rue, au boulot, chez elles, au supermarché. Ce podcast nous donne les armes pour combattre le machisme ambiant et banalisé à travers des témoignages de femmes. Who run the world? Girls!

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • L’espace public (épisode 1)
  • La maternité (épisode 8)
  • Le bricolage (épisode 21)

Les couilles sur la table

Les couilles sur la table

Dans un autre registre des podcasts féministes, il y a notamment « Les couilles sur la table« , produit par Binge audio et présenté par Victoire Tuaillon. Ce podcast aborde des thématiques de la masculinité d’un point de vue féministe pour questionner les deux.

Les sujets sont précis et peu traités ailleurs mais accessibles à tous. Par ailleurs, les épisodes sont bien documentés, ponctués d’entretiens, d’archives audio et de références. On y apprend beaucoup et on voit donc les choses sous un autre angle.

Les épisodes que je vous recommande vivement :

  • Ce que le patriarcat fait à l’amour
  • Les 4 entretiens avec Virginie Despentes
  • Après #MeToo
  • Qui sont les conjoints violents ?

Face au succès, le podcast a également fait l’objet d’un livre dans lequel on retrouve une un synthèse des épisodes.

Si vous écoutez d’autres podcasts féministes, n’hésitez pas à les partager en commentaires afin de me permettre d’en découvrir de nouveaux.

Par ailleurs, vous trouverez une sélection d’autres podcasts, en mode, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.